Les certificats d’économie d’énergie (C2E)

economie energie

Parmi les solutions proposées pour inciter les usagers à faire des travaux d’économie d’énergie, le système du certificat d’économie d’énergie (C2E) est peut-être le moins concret à appréhender. Ce trimestre, Action Eco-logis vous propose de répondre à toutes vos questions.

Qu’est ce qu’un C2E ?

Un certificat d’économie d’énergie est un avantage financier donné par un fournisseur d’énergie (électricité, gaz, carburant…). Ils peuvent prendre des formes différentes comme des prestations de conseil gratuites, des prêts à taux avantageux, des primes ou des bons d’achat. A titre d’exemple entre 5 et 10€ par m2 d’isolant, 200 à 300 € pour un changement de chaudière…au final plusieurs centaines voire milliers d’euros pour une rénovation complète.

Pourquoi les fournisseurs offrent-ils ce privilège aux usagers ?

En réalité, il ne s’agit ni d’un privilège ni d’un geste commercial, mais d’une obligation. D’ailleurs, les fournisseurs sont appelés les obligés. S’ils ne respectent pas les quotas de délivrance de C2E qui leur sont imposés, ils sont soumis à d’importantes pénalités.

Dans quel cas puis-je en bénéficier ?

Dès lors que des travaux engendrant des économies d’énergie sont réalisés chez vous par des entreprises professionnelles, vous pouvez prétendre à l’obtention de C2E. Attention ! Le montant des certificats d’économie d’énergie varie d’un fournisseur l’autre. Prenez le temps de comparer les offres et référez-vous si besoin à des sites spécialisés, qui font office d’intermédiaires et compareront pour vous. Par exemple www.nrpro.com.

Quels sont les travaux éligibles ?

Voici une liste non exhaustive des travaux les plus courants :

– Isolation des planchers ou plafonds

– Isolation des murs

– Changement de fenêtres

– Chaudières au gaz, chauffage au bois

– Pompes à chaleur

– Chauffe eau thermodynamique

– Régulation (robinets et thermostats)

J’ai entendu dire que leur attribution devait évoluer en 2015. Quels sont les changements ?

Depuis le 1er janvier 2015, certains travaux, comme les travaux d’isolation, ont été revalorisés au détriment d’autres, notamment l’installation d’une chaudière.

Autre changement, et non des moindres, dès le 1er juillet 2015, les entreprises chargées de vos travaux devront être labellisées RGE.

Je peux prétendre à une subvention ANAH. Puis-je cumuler cette dernière avec des C2E ?

Malheureusement non. En effet, ce sont les institutions elles-mêmes qui obtiendront les C2E à votre place. Ces derniers seront donc déjà inclus dans le montant de la subvention demandée.

Le CEE est-il cumulable avec le Crédit d’Impôt ?

Oui, tout à fait (selon la loi de finances en vigueur).

RETOUR A LA PAGE PRINCIPALE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

css.php